Jehanne Moll est une jeune photographe belge qui nous livre une vision très fraiche de la photo de mode avec des images qui nous proposent une vraie ambiance, et tout particulièrement la série Childhood qui est pour moi un énorme coup de coeur.


Bonjour Jehanne, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m'appelle Jehanne, je suis Belge et j'ai 22 ans. Je suis photographe et mon domaine de prédilection est la photo de mode. C'est le domaine dans lequel je me sens la plus créative parce que chacune des personnes de l'équipe peut être créative pour créer une série photo.


Depuis quand fais-tu de la photographie et qu'est ce qui t'as donné envie de t'y mettre ?

Je me suis mise sérieusement à la photo depuis deux ans. C'est depuis ce moment-là que je travaille avec des mannequins et des maquilleurs. Bien sûr, j'ai commencé avant mais ces années étaient pour moi plus des années de recherche, qui m'ont permis de trouver mes marques en photographie.

Blinding : Nikon D300 + 50 mm 1.8 en lumière naturelle

Blinding : Nikon D300 + 50 mm 1.8 en lumière naturelle


Que trouve-t-on toujours dans ton sac photo ? Et quel matériel rêverais-tu d'avoir dans ton sac ?

Dans mon sac photo, on trouve toujours mon nouvel appareil, un 5D Mk II, et une optique 50 mm 1.8. On y trouve aussi mon carnet de croquis, qui m'accompagne toujours. Je rêve que cet équipement soit complété par le 24-70mm 2.8 et le 50mm 1.4.


Des anecdotes amusantes ou touchantes concernant un de tes shootings / une de tes photos ?

Lors de la réalisation de la série « Childhood », j'ai été très touchée par l'engouement des personnes qui y ont participé. Beaucoup de personnes ont accepté de prendre part au projet, m'ont laissé entrer chez eux pour faire les photos, m'ont prêté des vêtements, des accessoires, ont été présents pour m'aider.

Cette série est le témoin d'un travail d'équipe qui s'est déroulé sans encombre.

Childhood : Nikon D300 + 18-70 mm + flashs de studio

Childhood : Nikon D300 + 18-70 mm + flashs de studio


Un accessoire fétiche ou une petite astuce à nous proposer ?

Je n'ai pas d'accessoires fétiche en photo. Je pense par contre que si on devait parler d'outil fétiche, je choisirai la lumière naturelle. Je ne travaille qu'en lumière naturelle et j'apprécie sa richesse. Chaque moment de la journée possède sa lumière propre.


Quel est ton flux de production photographique (de l'idée à l'image finale) et quel place prend la retouche dans ton travail ?

En général, la plupart de mes photos passent par l'étape croquis avant d'être réalisées. Elles s'organisent toujours autour de la mannequin que je choisis pour les photos parce que je la choisis pour ce qu'elle dégage. J'adapte donc ma série en fonction d'elle, et tant que je ne suis pas sûre de moi, je ne lance pas les photos. Il m'arrive de faire du repérage mais c'est plus rare. J'ai une petite liste de lieux qui peuvent convenir à différentes idées. Si j'ai une idée précise de ce que je veux comme endroits, je vois qui peut m'aider à trouver ce lieu. L'élaboration des photos se fait aussi en collaboration avec les maquilleuses avec qui je travaille: on s'échange les idées, on s'en donne d'autres... En fait, une séance photo, c'est principalement un travail d'équipe, nourri des idées et qualités de chaque intervenant.

La retouche n'est pas dominante dans mon travail. Bien sûr, je corrige l'exposition, la teinte des couleurs, mais pour moi, cela s'apparente plus à de la post-production.

Avant / Après

Avant / Après


Quel conseil donnerais tu à un débutant ?

À quelqu'un qui désire se lancer dans la photo, je lui dirais d'abord d'être courageux. La photo, c'est un métier hyper passionnant parce qu'il permet d'être très créatif, de rencontrer des gens, d'être continuellement dans l'envie de nouveaux projets, mais il ne faut pas oublier que cela demande énormément d’investissement personnel. Il faut parfois accepter de s'oublier un peu par rapport à la photo. Je dirais aux débutants qu'il faut toujours garder cela en tête.


Dans votre portfolio, quelle est votre photo préférée, et pourquoi ?

Je n'ai pas vraiment de photo préférée parce que, étant perfectionniste, je me lasse parfois des images que j'ai réalisées au bout de quelques semaines, et cela me donne envie de créer d'avantage pour faire encore mieux.

Par contre, il y a des séries que j'apprécie toujours autant, notamment la série « Childhood » qui est le fruit de beaucoup de recherches, de rencontres très riches et d'un formidable travail d'équipe.

L'Absente : 5D Mk II + 50mm 1.8 en lumière naturelle + aide d'un assistant pour le réflecteur

L'Absente : 5D Mk II + 50mm 1.8 en lumière naturelle + aide d'un assistant pour le réflecteur


La photo est un univers très masculin, est-ce que tu as vécu des moments où être une femme t'as compliqué la vie ou au contraire facilité la vie ?

Je n'ai jamais ressenti de difficulté à être une femme photographe. Au contraire, jusqu'à présent, je suis allée partout où je souhaitais aller !


Pour découvrir plus en détail le travail de Jehanne Moll, n'hésitez pas à visiter son site.


Publié le 15 novembre 2012


comments powered by Disqus

Plus d'informations

Nom : Jehanne Moll
Âge : 26 ans
Site web : Jehanne Moll


Partager




Matériels


À Découvrir


Nous suivre sur Facebook